lundi 23 mai 2016

WE LARZAC

Samedi dimanche 21 22 mai 2016

Le territoire des Causses et Cévennes est inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre

des paysages culturels vivants de l'agropastoralisme méditerranéen

Samedi
RLD a donc envoyé sur place son équipe de spécialistes pour voir si tout ça est bien mérité.


L'inspection commence au Cirque de Navacelles sous de bons auspices. Le soleil sera de la partie et c'est un vrai régal pour les yeux. Les paysages sont spectaculaires et témoignent du long travail d'érosion des eaux pour creuser ces canyons.


Toutefois nos experts ne se laissent en rien détourner de leur mission et continuent leur traque, à la recherche du moindre indice indiquant une surévaluation du site.

C'est ainsi qu'arrivés en bordure du cirque de Vissec, ils purent constater que la rivière avait été dissimulée sous terre.

Étonnant, non ? A quelle fin, nul ne le sait.

Mais d'avis d'experts, on ne nous la fait pas !


Plus motivés que jamais les voilà alignés en rang d'oignons, à la recherche d'indices qui leur permettraient de retrouver La Vis.


Leur persévérance a payé puisque rapidement ils rejoignent les moulins de La Foux, où il purent constater la résurgence bienfaitrice de cette source de vie.

Rassurés mais quand même méfiants, ils préférèrent continuer la rando en suivant le cours d'eau plutôt que de suivre les indications tendancieuses des panneaux indicateurs, 4km d'un côté, 6 de l'autre.

On ne nous la fait pas !

Après la visite du hameau de Navacelles, s'ensuit une belle remontée sur le causse de Blandas par un très beau chemin empierré.

L'arrivée au gîte à Alzon, quoique tardive, n'enleva rien aux longues délibérations sur la justesse de la démarche, engendrant parfois des comportements boulimiques. Ah, quelle misère !



Dimanche
Après une longue nuit de réflexion, ponctuée de "tapage nocturne" dont la bienséance nous interdit d'en donner les origines, le groupe se prépare à une deuxième journée de vérification.

Toutefois météo oblige, la rando prévue sur La Couvertoirade sera écourtée. Ce sera un aller-retour au départ du Caylar au milieu de ces rocheux ruiniformes.


La première visite fut pour contrôler la qualité des eaux de la lavogne, mare semi-artificielle destinée à faire boire le troupeau.


Là encore, nos experts n'ont rien détecté de suspect. En effet on aura constater aucun arrêt intempestif pour soulager nos 2 testeurs. Le balisage par ailleurs étant parfait, point n'avions-nous besoin d'un marquage supplémentaire.

L'arrivée à La Couvertoirade révèle un lieu marqué par l'histoire des Templiers et des Hospitaliers. Mais pas que ! En effet pour parachever cette inspection sans complaisance aucune, notre pool d'expertes passa en revue toutes les échoppes afin d'en vérifier la qualité. Vous dire le travail accompli pendant ces 2 jours !


Tout à coup, avis d'orage sur le Larzac. Courage ! Nous terminons notre mission dans des conditions dantesques sous un déluge d'eau avec 1,2mm de précipitation annoncée et des températures polaires de l'ordre de 9°. Heureusement nous n'eurent à déplorer aucune perte.

https://picasaweb.google.com/107116320739653932705/6287584781735872417?authkey=Gv1sRgCKif-9bPpNKeJQ#slideshow/6287585088151831218
Clic sur photo pour accéder à l'album

 C'est finalement sous un abri-bus au Caylar que nos enquêteurs terminèrent leur mission.

Tous du même avis pour décerner à ce site Causses et Cévennes
la note maximale du label de qualité de RLD:
5 Godasses.

Christian

Aucun commentaire: